Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par Namkhaï le Lun 16 Avr 2012 - 17:41

Bonjour tout le monde,

Je suis tout nouveau sur ce forum que je viens de découvrir avec une délectation rare : en effet, rencontrer autant de gens qui partagent cet amour inconditionnel pour toutes ces petites merveilles (communément appelées "hérissons") m'emplit d'une joie profonde et sincère Smile

Je voulais vous demander votre avis : en fait, vous l'aurez remarqué, je suis littéralement fou-amoureux de ces petites merveilles à pointes. Aussi je pense de plus en plus qu'un jour où l'autre je finirai par craquer et en ramener un ou plusieurs chez moi.

Mais il est juste HORS DE QUESTION qu'il soit en cage. Je ne pourrais jamais supporter ça, je préférerai (de loin) m'y mettre moi-même et lui le laisser libre !
J'ai un terrain autour de ma maison, dans la région immédiate de Montpellier, qui fait 1,350m². Pensez-vous que je puisse en laisser un ou plusieurs en liberté ? Il(s) disposeraient de cachettes, de verdure, d'eau et naturellement de vers et autres insectes (je fais du compost).

Pensez-vous qu'il(s) pourraient s'échapper facilement? Ce sont des clôtures en bois qui délimitent le terrain, et j'ai entendu dire qu'un hérisson, ça pouvait creuser assez profond si il voulait s'en aller... Or, ces clôtures ne s'enfoncent pas à 2m dans le sol... Et si il y a un truc que je ne veux pas, c'est bien qu'il(s) s'échappent et aillent sur les routes... No

Bref, je sollicite votre savoir et vos expériences afin de voir si avoir un hérisson en liberté sur un terrain clos est envisageable. Encore une fois, le terrain est vaste : 1,350m² !

Je vous remercie d'avance, et encore félicitations pour ce forum que je vais continuer d'arpenter encore et encore !

avatar
Namkhaï
petit pic-pic
petit pic-pic

Messages : 3
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 40
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tibetan-calligraphies.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par Liloo le Mer 18 Avr 2012 - 12:56

Bonjour Namkhaï !!

Si tu aime tant les hérissons tu aurais du te renseigner plus. Les hérissons que nous possédons sont des hérissons africains à ventre blanc qui ne peuvent pas vivre en liberté dehors sous nos latitudes. Il leur faut une chaleur constante car ils ne doivent pas entrer en hibernation, ce qui leur serait mortel. S'ils sont enfermés c'est pour leur bien.
Si tu veux un hérisson dans ton jardin, aménage le pour qu'éventuellement une famille de hérisson vienne s'y installer mais en aucun cas tu ne pourra les y mettre toi même et les forcer à rester. Les hérissons européens qui vivent dehors chez nous sont une espèce protégée.
Parcours bien le forum, tu y trouvera beaucoup de renseignements sur le hérisson africain (mais en aucun cas sur le hérisson européen).
avatar
Liloo
Grand Pic-pic
Grand Pic-pic

Messages : 306
Date d'inscription : 20/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par melinelo le Jeu 19 Avr 2012 - 19:53

Bonjour a toi nouveau venu Smile

Effectivement tu ne trouvera ici que des informations sur les hérissons a ventre blanc. Pour ce qui est des hérissons européens tu peut toujours aller voir le hameau des hérissons (http://hameaudesherissons.fr/) ils ont des renseignement qui pourraient t'être utiles.
Quant au fait d'en avoir en "cage" sache que le hérisson à ventre blanc (pour la plupart d'entre eux) sont issus de pays où l'élevage et la possession de ceux ci sont légales et on donc étés sélectionnées sur plusieurs générations (comme on a fait avec les loups pour faire des chiens). Donc nos petites bêtes à épines descendent tout droit de la lignée des peluches sous couvertures ^^
avatar
melinelo
pic-pic
pic-pic

Messages : 47
Date d'inscription : 31/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par *Cactus* le Sam 21 Avr 2012 - 13:15

Bienvenue sur le forum !!! cheers

Je ne sait pas si tu parle d'hérissons européens ( normalement interdit a la détention ) ou d' hérissons africain don il est question sur le forum... mais si c'est le cas tu ne peut pas le laisser dehors, il mourrait de froid, des courants d'air....mais tu n'est pas obligé de le mettre en " cage " !!!
regarde les photos des différentes installations dans la rubrique " vos instalations ", tu peut très bien lui fabriquer, à l'interieur bien sur, un petit park en bois, avec des cachettes, plusieurs étages, et même lui mettre de l'herbe, tant que la température reste au dessus de 23 ° ! ...quelque chose de plus naturel qu'une cage en fer pour lapins !! Very Happy
avatar
*Cactus*
Grand Pic-pic
Grand Pic-pic

Messages : 121
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 19
Localisation : Charente-Maritime

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par Namkhaï le Sam 21 Avr 2012 - 14:15

Coucou à tous,

Merci énormément pour toutes vos réponses et suggestions. En effet je n'avais pas compris que ce fofo était dédié aux hérissons africains; je croyais qu'il traitait de toutes les espèces.
Et c'est vrai qu'un hérisson africain ne peut pas hiberner, qu'il faille du coup maintenir une T° > 22°C et par voie de conséquence le garder en intérieur.

Perso j'ai un gros problème avec les cages, ou ce que j'appelle des cages (pas forcément avec des barreaux, juste que l'animal n'est pas vraiment libre). Mais il est certain que dans le cas des hérissons africains, y a pas trop le choix sinon il meurt....

Donc en fait oui je parle bien d'hérisson européen puisque j'aimerai énormément en avoir un ou deux qui se baladent librement et qui font leur life pépères sur mon terrain, et ça c'est impensable avec leurs cousins africains.

Maintenant, c'est vrai qu'on peut faire tout un parc très sympa, grand, et plus naturel en effet qu'une horrible cage en fer pour lapins...
Bref je me pose tout plein de questions, et c'est pas facile de trouver des réponses...

Comme je vis dans le sud, il fait la plupart du temps assez chaud... Est-ce que je pourrais laisser un hérisson Africain en liberté du printemps à l'automne, et le mettre exclusivement en intérieur dès que la T° passe sous les 20-22°C? Qu'en pensez-vous? Risque t-il de s'évader, par exemple en creusant sous les murs, sous les clôtures?

Et si je veux vraiment m'orienter vers le hérisson européen, comment puis-je me proposer en "famille d'accueil" pour des Trésors mal en point, les soigner pour pouvoir ensuite aller les réinsérer en milieu naturel?

Bref vous l'aurez compris : j'ai simplement envie d'aimer, de prendre soin de, de m'émerveiller... Et je ne sais pas encore quelle manière serait la meilleure pour moi-même comme pour eux.

En tous cas merci de tous vos conseils !
Je ne demande qu'à apprendre d'avantage, mais j'avoue que je m'y prends assez maladroitement Embarassed
avatar
Namkhaï
petit pic-pic
petit pic-pic

Messages : 3
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 40
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tibetan-calligraphies.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par Kiwi le Dim 22 Avr 2012 - 12:44

Bonjour Namkhai ,

pale Alors si je puis me permettre si tu n'aimes pas l'idée de voir sa liberté restreinte n'opte pas pour un hérisson africain qui demande quand même une certaine surveillance a différents niveaux ( température, poids, nourriture, coupe des griffes, hydratation de leurs pics et de leur peau et j'en oublie surement )bref pas mal de choses qui font que sa liberté est restreinte pour ne pas le mettre en danger et pour lui apporter tous les jours des soins appropriés. De plus la nuit cela m'étonnerait que tu surveille ton thermomètre , il faut une chaleur constante pour un hérisson africain.
Le mettre dehors ne pourra que le mettre en danger , il est très sensible au courant d'air et peut facilement attraper "un rhume ", un coup de froid qui peux être dangereux. En France la moindre prise de risque avec cet animal peu lui être fatal car il n'y a pas ou peu de vétérinaire qui s'y connaisse sur le hérisson africain et qui peut lui apporter des soins .
De plus tu ne pourra pas surveiller ce qu'il mange et il peux manger des choses dangereuses pour lui qu'il ne digérera pas.
Il peut aussi attraper des mites ou alors mêmes des vers qui se développent en lui et qui finiront par le tuer . Sans oublier que le hérisson africain est plus petit que l'européen ( entre 400 et 600 grammes adultes) donc plus vulnérable à certains prédateurs je sais que ce terrain serait fermé mais les oiseaux je m'en méfierai ....
.Bref je pense qu'il y a pleins d autres raisons qui fait que un hérisson africain n'est pas fait pour vivre dehors et que d'autres personnes du forum rajouteront peu être.
scratch Je pense que le hérisson européen correspondrait plus a ce que tu recherches. si tu veux en aprrendre davantage il y a le site le sanctuaire des herissons qui est trés bien fait et qui est une association vraiment incroyable par rapport à leur actions en faveur des hérissons ( recensement des victimes de la route, affichage, reconnaissance de cette espèce protégée pour l'EUROPE , homéopathie, récupérer les hérissons avant des travaux publics et une foule d'informations).
study Ce livre semblerait correspondre a ton envie d'en apprendre davantage : sortie en 2008 intitulé « Les hérissons » de Marie-Sophie Germain aux éditions De Vecchi.Il y a l'interieur de ce livre les10 conseils d’Anne Burban pour un jardin idéal " qui est d'ailleurs une des cofondatrice du Sanctuaire des Hérissons.
Si tu veux te proposer en tant que famille d'accueil il faut bien te renseigner et faire les aménagements qu'il faut.
Et ensuite te proposer aux diverses associations en prenant contact avec elles.
Bon courage
avatar
Kiwi
Grand Pic-pic
Grand Pic-pic

Messages : 267
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par melinelo le Ven 4 Mai 2012 - 19:30

"Invitez-moi dans votre jardin :
Je viendrai dans votre jardin, si je peux y entrer et y sortir à ma guise, de mon plein gré.

Un jardin ouvert sur d'autres jardins et sur l'extérieur côté campagne est idéal. Ne faites pas les ouvertures côté rue, où je serais en danger.

Seulement deux ou trois petits trous de 12 cm à des endroits différents dans le bas de votre grillage suffisent pour que je m'y faufile.
Quelques croquettes chats/chiens et de l'eau à ma disposition m'inciteront à venir explorer votre jardin la nuit.
Si votre jardin ne possède aucune cachette, si votre sol est plat sans arbustes, tel un terrain de sport, je n'aurai rien à chasser, votre jardin sera sans attrait pour moi : rien à manger, pas d'endroit où nicher, donc rien à y faire !
Laissez des coins sauvages pour la biodiversité, source de nourriture.
Une assistance alimentaire peut me sauver la vie.
Mes préférences :
• J'aime les haies feuillues car je peux m'abriter dessous, laissez-moi un tas de feuilles mortes pour faire mon nid.
• J'aime la végétation diversifiée : gazon, pissenlits, mousse, fleurs, plantes diverses, buissons, haies, arbustes, arbres...
Y'en a des bêtes à manger là-dessous !
• J'aime prendre la mousse pour faire mon nid, elle est très confortable.
• J'aime les potagers, car ils sont un bon terrain de chasse. Je les débarrasse des insectes et autres bestioles nuisibles à vos plantations.
Ne m'en veuillez pas si je goûte une fraise ou un grain de raisin au passage... Je vérifie mon boulot et... tout travail mérite salaire !
• J'aime les tas de bois contre un mur avec un espace en dessous pour y confectionner un abri.
• J'aime les tas de compost (il me procure chaleur et nourriture abondante pour mes petits).
• J'aime les objets couverts d'une bâche, je m'y abrite et je peux même y faire un nid.
• J'aime les cabanes à jardin où je peux me glisser dessous. C'est un abri étanche, idéal pour mettre mes petits au monde : ils seront bien protégés.
• J'aime les rocailles avec des espaces, des creux pour farfouiller, chasser, ou m'y cacher.
• J'aime les vieilles souches d'arbre creux, elles y abritent de nombreux insectes et peuvent aussi me servir d'abri.
• J'aime les dessous d'escalier. Vous laissez votre bric-à-brac dessous ? Cela ne me dérange pas s'il n'y a pas de produits dangereux,
je peux m'y dissimuler et y être à l'abri de la pluie et du vent.
• J'aime tous les endroits où je peux faire mon nid à l'abri du vent et de la pluie.
Ne me capturez pas exprès pour me mettre dans votre jardin.
Je suis peut-être une femelle qui allaite ses petits, vous condamneriez tous mes bébés à une mort certaine !
Comment me protéger au jardin ?
Pour mieux comprendre et visualiser les dangers que j'encoure, revisitez votre jardin d'un œil hérisson : à 15 cm du sol !

Pour me protéger, il suffit de prendre de bonnes habitudes pas si compliquées à mettre en œuvre, et à la portée de tous.
Les dix règles d'or à respecter m'éviteront d'avoir des accidents graves et souvent mortels.
AVANT TOUT TRAVAUX, quels qu'ils soient, DANS VOTRE JARDIN : pensez à moi !
Je dors d'un sommeil profond pendant la journée et je n'entends pas forcément le bruit des engins.
Si je les entends, ils me font peur ! Je me mets en boule, je ne pars pas en courant, JE RESTE PETRIFIE SANS FAIRE DE BRUIT !
Voici les dix règles d'or à respecter :
1) Bannir les produits toxiques : anti-limaces, pesticides, produits chimiques, désherbants, anti-mousses, raticides, etc.
Ils empoisonnent les insectes dont je me nourris.
Tous ces produits sont également toxiques et extrêmement dangereux pour vos enfants, vos animaux domestiques, et la biodiversité en général.

2) Utiliser les outils de jardin avec prudence : le taille-bordure, le taille-haie, la tondeuse, la débroussailleuse, la tronçonneuse, la fourche, le râteau, la pelle, etc., provoquent des blessures très graves et souvent mortelles. Assurez-vous que je ne sois pas à portée de l'engin !

3) Prendre des précautions avant de déplacer un tas de bois ou des objets rangés sous une bâche : pensez à moi, j'y ai peut-être fait mon nid.

4) Attention au feu ! Avant de brûler un tas de feuilles, de broussailles, de bois, d'allumer votre incinérateur, vérifiez délicatement en dessous. Si vous y découvrez un nid, respectez-le, ne le dérangez pas, déplacez votre feu.

5) Sécuriser la piscine, le bassin : les bords verticaux et glissants m'empêchent d'en ressortir et malgré mes efforts je peux mourir noyé...
Pour que je puisse remonter et éviter la noyade, fixez une planche rugueuse ou un grillage fin sur les bords.

6) Sécuriser les fosses : un jardin décoratif en contrebas d'une maison ou d'un bâtiment, un ancien puits, une ruine à ciel ouvert, un escalier, etc., sont de véritables pièges mortels !
Pour me sauver la vie, ainsi que celle de mes nombreux amis : grenouilles, reinettes, musaraignes et autres petits animaux utiles au jardin, mettez une planche rugueuse pour que l'on puisse remonter en cas de chute.

7) Enlever les filets de protection de vos légumes ou de vos arbres fruitiers : je peux me coincer dedans et me blesser gravement en cherchant à me dégager. Même chose pour le filet de tennis ou de badminton, ne les laissez pas traîner à terre. Avant que vous ne me trouviez, je serais mort d'épuisement !

Cool Protéger toutes les ouvertures dans lesquelles je peux entrer et rester coincé : tuyau d'évacuation, regard, soupirail de cave, fenêtre de sous-sol.
Mettez une grille pour éviter les accidents.

9) Apprendre la tolérance à votre chien : veillez à ce qu'il ne vienne pas dénicher une portée de petits qui serait vouée à une mort certaine sans leur mère, ni perturber mes promenades nocturnes. Un chien a des mâchoires puissantes, il peut me casser des côtes et me blesser gravement s'il me prend dans sa gueule.

10) Des objets laissés dehors, anodins pour vous : sacs plastiques, boîtes de conserves, pots de yaourt et bocaux vides sont pour moi des pièges dans lesquels je peux rester coincé et mourir étouffé ! Curieux de nature, j'ai la fâcheuse manie de vouloir mettre mon nez partout.
Une mère hérissonne à le même comportement qu'une chatte avec ses petits : si on touche à ses bébés, elle les tue !
Une mère hérissonne et ses bébés
Lorsque vous trouvez une mère hérissonne avec une portée, ne la dérangez surtout pas.
Éloignez-vous doucement, laissez à sa portée de la nourriture pour chaton (riche en calcium) et de l'eau.
Elle en aura bien besoin pour reprendre des forces.
NE PAS prendre les bébés dans vos mains ! Les bébés sont extrêmement fragiles.

Au cas où vous auriez accidentellement détruit un nid, vous n'avez pas d'autre choix que de mettre tout ce petit monde à l'abri. Prenez soin de mettre des gants afin de ne pas laisser d'odeur humaine sur la mère et les bébés.
Restez calme, ne paniquez pas, n'élevez pas la voix, parlez doucement pour ne pas affoler la mère.

En premier lieu, mettre des gants. Placer la mère dans un carton sur des journaux, puis délicatement et avec toutes les précautions du monde, poser ses bébés près d'elle.
Vous allez ensuite déplacer ou reconstituer le nid avec ses éléments d'origine. Vous l'installerez au sec (les hérissons sont sensibles à l'humidité), à l'abri du vent, de la pluie et du soleil.
Vous pouvez maintenant redéposer, en premier, la mère dans son nouveau logis puis ses bébés près d'elle.
Apportez de la nourriture chaton (riche en calcium) et de l'eau à proximité pour aider la mère à reprendre des forces.
Je vous conseille de venir vérifier très délicatement plusieurs fois dans la journée pour vous assurer que les bébés tètent sans être rejetés par leur mère. Si elle les rejette, la portée doit être prise en charge ainsi que la mère, qui n'a peut-être pas assez de lait...
Je suis un animal nocturne, je ne sors donc de mon nid qu'au coucher du soleil.
Si vous m'apercevez en pleine journée, ce n'est pas normal !
En plein jour : je suis en danger de mort à cause des mouches !
Attirées par mon odeur de fauve, les mouches pondent entre mes piquants ou près des yeux, dans les oreilles, sur mes pattes, près de l'anus ou encore sur une blessure. Leurs larves peuvent me dévorer vivant !
Les œufs de mouches sont visibles à l'œil nu. Ils forment des petites plaques blanchâtres collées aux piquants, sur les poils ou sur la peau. Ils sont blancs, agglomérés entre eux, et de forme allongée.

Plusieurs raisons sont possibles pour que je sorte en plein jour :
- je suis petit, curieux, aventureux, je suis sorti en exploration pendant que maman dort,
- je suis bébé ou petit, je suis sorti du nid, car maman n'est pas revenue : elle est peut-être morte,
- je suis affamé,
- je suis complètement déshydraté,
- je suis blessé,
- je suis malade,
- mon nid a été détruit,
- j'ai été dérangé par un animal, des travaux, ou des humains...
POUR TOUS LES CAS :
- me mettre à l'abri des mouches, à l'ombre, me donner de l'eau, de la nourriture et observez-moi pour voir si je vais bien.
Pour bébé hérisson :
- me confectionner un cocon pour que je puisse m'y cacher avec : une laine polaire ou un linge sans maille, des journaux, des essuie-tout,
- mettre une bouillotte près de moi, enveloppée d'un tissu pour que je ne me brûle pas,
- me mettre immédiatement à l'abri au calme dans un grand carton tapissé de journaux,
- laisser à ma disposition un petit récipient d'eau et un autre de nourriture (pâtée ou croquettes),
- contacter au plus vite un centre pour la faune sauvage ou un vétérinaire.
Consultez aussi la rubrique “Premiers secours pour les bébés”.
Exception :
Il m'arrive parfois à l'âge adulte (poids : + 600 g), lors des périodes les plus ensoleillées (en juin et en juillet), de sortir en fin de journée, avant le coucher du soleil, car j'ai soif et j'ai faim ! Je n'y tiens plus, les jours sont bien trop longs... Profitez-en pour contrôler que les mouches ne viennent pas m'embêter.
Avant l'hiver, PESEZ-MOI, même si à vue d'œil je vous parais assez gros, car mon apparence est souvent trompeuse.
Je dois peser PLUS DE 600 g pour survivre à l'hibernation
Pendant l'hibernation je peux perdre jusqu'à 300 g !
Vers le mois de novembre, si vous m'apercevez encore dans votre jardin, prenez soin de me peser.
En dessous de 600 g, je n'ai pratiquement aucune chance de survivre à l'hiver en restant à l'extérieur, même si vous me nourrissez ! Quand il fait froid dehors je ne grossis plus ! Toutes mes calories sont utilisées pour combattre le refroidissement.
Condamné à sortir de mon nid pour chercher de la nourriture que je ne trouve plus, j'affronte le gel, le vent et la pluie, je peux mourir de faim ou attraper une pneumonie à laquelle je ne survivrais pas à l'extérieur.
IL EST VITAL de me mettre immédiatement à l'abri du froid, comme expliqué dans l'encadré du dessus (au sujet des mouches).
Attention, le changement brusque de température peut m'être fatal, il faut me réchauffer progressivement. Je dois être dans une pièce où je peux faire la différence entre le jour et la nuit pour conserver un rythme de vie normal.
Contactez au plus vite un centre pour la faune sauvage ou un vétérinaire. En attendant mon transfert, gardez moi à l'abri dans un endroit calme avec de la nourriture et de l'eau. "
Source : Le Hameau des Hérissons
avatar
melinelo
pic-pic
pic-pic

Messages : 47
Date d'inscription : 31/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par popo923 le Mer 9 Mai 2012 - 14:15

si tu veux un hérisson dans jardin tu n'a cas faire comme moi mais sera handicapé va sur se site et demande leur si ils peuvent te confié un de leur protégé http://forumnews.homeip.net/herisson/herisson/herisson.php#TEL

popo923
Grand Pic-pic
Grand Pic-pic

Messages : 775
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation à la venue future d'un (ou de plusieurs) hérisson(s)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum